Cautionnement par une personne

Un prêt peut être cautionné par une personne auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Le cautionnement par une personne vient garantir un prêt immobilier ou personnel, la personne sollicitée s’engageant à rembourser les échéances dues si l’emprunteur cesse ses paiements.

Caution simple et caution solidaire : de quoi parle-t-on ?

Le cautionnement par une personne se décline en deux possibilités : la caution simple et la caution solidaire. Dans le cas de la caution simple, la banque ou l’organisme prêteur ne pourra se tourner vers la personne caution qu’après avoir épuisé tous les recours possibles auprès de l’emprunteur pour se faire rembourser. Il ne peut solliciter la personne caution que lorsqu’il a échoué à recouvrir la dette. Dans le cas de la caution solidaire, la banque ou l’organisme prêteur n’a pas à faire ces requêtes. Dès le premier manquement de son créancier, il peut exiger que la personne caution paie immédiatement à sa place. C’est cette solution qui est le plus souvent privilégiée par les établissements de prêt, car les procédures de recouvrement sont moins lourdes.

Se porter caution : à quoi s’engage-t-on ?

Le cautionnement par une personne n’est pas anodin pour celui qui se porte caution. Il peut se retrouver à payer le prêt de la personne défaillante : il reçoit d’ailleurs une copie complète du contrat de prêt. La banque va, de même que pour l’emprunteur, vérifier son taux d’endettement. Ses biens peuvent être engagés et hypothéqués. En cas de décès de la personne caution, le cautionnement (hors dispositions différentes prises, notamment via un contrat d’assurance) impute à ses héritiers. D’autres types de cautionnements seront, selon les situations, peut-être plus pertinents : le cautionnement par un organisme ou la caution hypothécaire. Les conseillers experts de Monemprunt.com sont à votre disposition pour monter avec vous votre projet d’emprunt immobilier de A à Z et négocier pour vous la meilleure offre de prêt : contactez-les gratuitement.