Commission

La commission, dans le cadre d’un achat ou d’une vente immobilière, correspond à la rémunération de l’agent immobilier qui a mis en relation le vendeur et l’acquéreur. On parle de commission, mais aussi de frais d’agence ou d’honoraires.

Qui paie la commission de l’agent immobilier ?

Les frais d’agence peuvent être payés par l’acquéreur du bien comme par le vendeur. Cela dépend de ce qui va être décidé en amont entre le vendeur et l’agent immobilier, à la signature du mandat de vente. Dans tous les cas, l’information sera précisée dans l’annonce. Si la commission est à la charge de l’acheteur, l’annonce le précisera avec mention du pourcentage et de la somme clairement exprimée. Si la commission est à la charge du vendeur, cela devra aussi être indiqué. La commission de l’agent immobilier, quelle que soit la configuration choisie, sera payée au moment de la signature de l’acte de vente chez le notaire.

Frais d’agence : quels montants ? comment sont-ils calculés ?

Le calcul des frais d’agence (ou de commission) doit apparaître de manière transparente. Les frais d’agence sont affichés en vitrine des bureaux de l’agence immobilière et sur son site web : ils sont librement accessibles et consultables. Ceux-ci peuvent s’exprimer en pourcentage (en moyenne entre 3 % et 10 % du prix de vente final du bien) ou selon un forfait. La commission doit aussi apparaître dans l’annonce immobilière. Si le prix de vente sur l’annonce englobe les frais d’agence, il sera mentionné un prix FAI (Frais d’Agence Inclus).

Ne pas confondre « commission » ou « frais d’agence » avec « frais de notaire »

Si la commission de l’agent immobilier est imputable à l’une ou l’autre des parties et peut être négociée, les frais de notaire, eux, sont à la charge exclusive de l’acquéreur. S’il est possible de se passer d’un agent immobilier pour vendre/acheter un bien, le passage chez le notaire reste obligatoire. Les frais de notaire sont majoritairement composés de taxes.