Matmut et Monemprunt.com s'unissent pour votre projet immobilier !
X

Avez-vous pensé à assurer votre bien immobilier ?

Estimez votre assurance habitation en quelques clics :

Votre devis en ligne Je découvre l’offre
Téléchargez votre attestation pour le notaire
Matmut, c'est qui ?
Acteur majeur sur le marché français, le Groupe Matmut assure aujourd'hui près de 3,8 millions de sociétaires. Il offre une gamme complète de produits d'assurance des biens et des personnes (assurance auto, assurance moto, assurance habitation, mutuelle santé, responsabilité civile, protection de la famille, prévoyance, protection juridique, assistance…) et de services financiers et d'épargne (crédits auto, crédit consommation, livret d'épargne, assurance-vie, assurance emprunteur...).

Assurance habitation

L’assurance habitation fait partie des assurances incontournables, à souscrire pour être indemnisé en cas de sinistre dans votre logement. Locataires comme propriétaires (occupant ou non) sont concernés par l’assurance habitation. Mais il n’existe pas une seule couverture universelle. En fonction de la taille du logement concerné, de la valeur des biens qui s’y trouvent ou encore de votre situation financière, vous devez sélectionner un contrat adapté. Nous vous aidons à comprendre le fonctionnement de l’assurance habitation et à trouver l’offre qui vous convient.

Qu'est-ce que l'assurance habitation ?

L’assurance habitation – souvent proposée sous la forme d’un contrat multirisques habitation (MRH) – est une assurance qui vise à couvrir en premier lieu les dommages d’un logement en cas de sinistre. Mais l’étendue des garanties est plus vaste dans les contrats MRH, et permet d’inclure la responsabilité civile de l’assuré et la responsabilité civile « vie privée ».

La couverture des dommages au logement

Un contrat d’assurance habitation couvre les dommages qui pourraient affecter les biens dans de nombreuses situations. C’est le cas de l’incendie, du dégât des eaux, d’une catastrophe naturelle ou dans le cas d’un cambriolage voire d’acte de vandalisme.

L’assurance habitation couvre donc le bien immobilier… et les biens mobiliers (objets de valeur, équipements, etc.) selon les garanties présentes dans le contrat. Un remboursement des biens présents et dégradés/volés est possible selon le barème prévu au contrat (lire ci-après).

La responsabilité civile de l'assuré

En cas de sinistre dans un logement que vous occupez (ou dont vous êtes propriétaire non-occupant), vous n’êtes peut-être pas le seul à être touché par des dommages. Alors, la responsabilité civile incluse au contrat va indemniser vos voisins et/ou les tiers. Cela peut être le cas notamment lors d’un dégât des eaux qui débute chez vous et cause des dommages ailleurs.

En cas de dommages ou sinistres causés à un tiers, la couverture de la responsabilité civile « vie privée » peut être activée. Son rôle est de couvrir les frais à engager en cas de dommages corporels, matériels et immatériels consécutifs.

En résumé, l’assurance habitation permet de couvrir les frais liés aux réparations immobilières et d’apporter une aide financière pour les biens mobiliers dégradés / cassés. On dit d’une assurance habitation qu’elle apporte une solution de sauvegarde du patrimoine.

A savoir : véritable couteau-suisse de l’assurance, le contrat MRH peut intégrer également des garanties comme une assurance scolaire pour vos enfants ou encore une protection juridique.

Les critères importants d'une bonne assurance habitation

Pour disposer d’une couverture adaptée à vos besoins, intéressez-vous à la nature des sinistres couverts. Ensuite, regardez le montant de la couverture proposée en vous focalisant sur les niveaux de franchise et les critères utilisés pour déterminer votre indemnisation.

Un niveau de franchise cohérent  

La franchise – montant qui restera à votre charge – peut être nulle. Dans ce cas, la prime d’assurance habitation sera plus élevée. Il convient de trouver un contrat avec un bon équilibre entre le montant de votre cotisation chaque mois et le niveau de franchise, pour que les dépenses à avancer en cas de problème ne vous mettent pas en difficulté.

Le mode de calcul de l’indemnité

Le remboursement de la valeur des biens peut se faire selon la valeur d’usage (prenant en compte l’usure normale des biens et leur dépréciation) ou la valeur à neuf (avec le prix d’achat comme référence). Il s’agit de deux modes de calcul très différents, qui impliquent une indemnisation qui peut varier énormément. A vous de définir le meilleur mode de calcul pour vous et votre logement ainsi que vos biens mobiliers.

Le service déclaration et suivi de sinistre

Si une déclaration de sinistre d’assurance habitation doit en général se faire par lettre recommandée, il peut aussi être possible d’accélérer les démarches en effectuant une déclaration par téléphone ou par Internet.

Selon la nature du sinistre et l’urgence, cette réactivité est parfois décisive. Choisissez un assureur qui possède un service sinistre de qualité pour une action rapide. Vous pouvez pour cela vous renseigner en lisant des avis sur les différentes compagnies d’assurance.

Les règles à connaître en matière d'assurance habitation

Comme nous l’avons précisé en introduction, l’assurance habitation fait partie des assurances incontournables… mais pas toujours des assurances obligatoires ! En réalité, il faut distinguer trois situations différentes.

  1. Si vous êtes locataire, vous avez l’obligation de vous assurer. L’article 7 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 impose la souscription à une assurance habitation. A défaut, le bailleur peur refuser de vous remettre les clés lors du début de la location. Il s’agit aussi d’un élément qui peut servir de motif à une expulsion. L’assurance habitation du locataire doit intégrer les risques incendie, explosion et dégât des eaux. Chaque année, le locataire doit remettre une attestation d’assurance au propriétaire bailleur.
  2. Si vous êtes propriétaire, tout dépend du régime de propriété.
    1. Vous êtes en copropriété : une assurance habitation est généralement souscrite par le syndicat de copropriété. Mais il est de votre responsabilité d’assurer vos biens propres.
    2. Vous n’êtes pas en copropriété : aucune assurance n’est déjà souscrite pour couvrir le bâtiment ou un espace que vous utilisez. Nous vous recommandons de souscrire à une assurance habitation, bien que cela ne soit pas obligatoire.

Entre l’assurance MRH, l’assurance propriétaire non-occupant (PNO) ou encore l’assurance du syndic, les logements sont souvent couverts de manière complète, avec des assurances qui parfois même se recoupent.

Où souscrire une assurance habitation ?

Pour souscrire à une assurance habitation adaptée à vos besoins, vous pouvez vous tourner vers une compagnie d’assurance comme Matmut et réalisez un devis d’assurance habitation en ligne